Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sample booklet

Articles Récents

12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 06:49
sur lemonde.fr

"Le pétrole, et d'une manière générale les matières premières, deviennent plus rares. L'augmentation du prix transmet simplement cette information capitale. On devrait saluer les marchés, d'habitude si décriés, car ils jouent là pleinement leur rôle en poussant les entreprises et les ménages à économiser ce facteur rare. L'écologiste, pour une fois, ne peut s'élever contre le raisonnement économique, car réduire la consommation de carburant permet de diminuer les émissions de gaz à effet de serre des moteurs à combustion utilisés par les pêcheurs.

Les points de vue économique et écologique concordent donc pour trouver légitime une répercussion de cette hausse dans le prix du poisson et on ne voit pas d'ailleurs par quel phénomène il pourrait en être autrement, puisque cette augmentation du prix du gazole touche l'ensemble des marins pêcheurs du monde entier ! Subventionner les pêcheurs français, c'est même leur accorder un traitement de faveur par rapport à leurs collègues du tiers-monde dont les Etats n'ont pas les moyens de payer la facture de gazole !

Sans aide publique, le prix du poisson aurait augmenté avec pour conséquence une baisse du pouvoir d'achat. Avec l'aide publique, le pouvoir d'achat va également diminuer par suite de l'augmentation des impôts. Dans la première solution, seuls les consommateurs de poisson sont touchés alors que dans la seconde le pouvoir d'achat de tout le monde, y compris celui des végétaliens par exemple, est amputé."



En effet en tant que végétariens et végétaliens, nous ne voulons payés pour ces politiques de gestion du budget et de l'environnent totalement incohérente !

Partager cet article

Repost 0
Published by love bill - dans environnement
commenter cet article

commentaires