Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sample booklet

Articles Récents

11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 06:27

Climat: il est presque déjà trop tard

Le principal spécialiste du climat à la Nasa tire la sonnette d'alarme. Selon James Hansen, qui dirige l'Institut Goddard d'études spatiales de l'agence gouvernementale américaine, le réchauffement climatique plonge déjà la planète dans la crise et le secteur énergétique tente d'en cacher l'ampleur au public. Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère ont atteint un niveau dangereux, soit 385 parts par million (ppm). Or, selon le scientifique, l'énergie fossile, qui pourvoit à 90% de notre énergie, est en grande partie responsable des émissions de CO2.

«C'est un business tellement énorme qu'il a infiltré le gouvernement américain», explique le spécialiste dans un article publié par le magazine «Science». Ainsi, l'industrie, relayée par les responsables de l'administration américaine, induirait en erreur le public sur les causes du changement climatique.

Le scientifique en appelle donc à l'Union européenne, qu'il enjoint de revoir son objectif en matière de réduction d'émissions de CO2, fixé actuellement à 550 ppm. Il doit être ramené à 350 ppm si «l'humanité entend préserver une planète similaire à celle sur laquelle s'est développée la civilisation». Hansen ajoute qu'il faut mettre hors service d'ici à 2030 toutes les centrales à charbon et taxer leurs émissions d'ici là. Selon lui, il faut également interdire la construction de nouvelles centrales si celles-ci ne prévoient pas de système pour emprisonner leurs émissions de CO2.

 
Pauline Mouhanna (avec AFP)
 
L'Américain James Hansen, célèbre pour avoir attiré, le premier, l'attention du public sur le péril climatique, est le personnage central d'un livre-enquête sur la censure de la science, qui vient de paraître aux Etats-Unis. Un été caniculaire et l'audace d'un scientifique. C'est ce qu'il aura fallu pour que le changement climatique, le 23 juin 1988, sorte des laboratoires, pour qu'il entre dans le débat public. Ce jour-là, presque partout aux Etats-Unis, on étouffe déjà sous une chaleur accablante. On redoute un été interminable, brûlant et sec - il le sera, comme jamais de mémoire d'homme.
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by love bill - dans environnement
commenter cet article

commentaires