Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sample booklet

Articles Récents

22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 06:42

 

Voici un résumé des 8 ingrédients utilisés dans la cosmétiques présentés dans une émissions sur Supreme Master Television dont le texte se trouve ci-dessous :

 

Ingrédient cosmétique n° 1 - Glycérine

Source possible : Graisse de porcs et de vaches

Ingrédient Cosmétique n°2 - la Kératine

Source: Cornes, sabots, plumes, poils d'animaux abattus

Ingrédient Cosmétique n°3 - Acide stéarique

Source possible : Graisse de vaches, de cochons

Ingrédient cosmétique n°4 collagène, élastine

Source possibles : tissus animaux et tendons

Ingrédient cosmétique n°5 - Gélatine

Source : la peau, des tendons, les ligaments, les os des animaux

Ingrédient cosmétique n° 6 Ambre gris

Source : Cachalots

Ingrédient cosmétique n°7 - Castor ou Castoréum

Source : Castors

Ingrédient cosmétique n°8 - Musc

Source: cerf porte-musc, civette

 

 

http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/s320x320/384192_319030841442281_155293454482688_1290777_1655405068_n.jpg

 

Les images dans le programme suivant sont très sensibles et peuvent être aussi perturbantes pour les téléspectateurs qu'elles l’ont été pour nous. Cependant, nous devons montrer la vérité de la cruauté envers les animaux, priant pour que vous contribuiez ainsi à l'arrêter.

Vous suivez la série Arrêtez la cruauté envers les Animaux sur Supreme Master Television. Chaque jour, nous utilisons produits de soins corporels et produits cosmétiques tels que shampooings, savons, dentifrice, rouge à lèvres et maquillage pour se nettoyer et s'embellir. Mais si nous savions d'où les ingrédients dans certains de ces produits proviennent, on serait profondément choqués, car beaucoup sont obtenus par le massacre brutal de cohabitants animaux. Aujourd'hui, nous allons examiner la sanglante vérité derrière la fabrication de ces articles. La 1ère chose que la plupart d'entre nous faisons au réveil dans la matinée est de nous brosser les dents. Pas de mal aux animaux, Exact ? Faux. Beaucoup ignorent que certains fabricants ajoutent un ingrédient appelé glycérine pour la pâte dentifrice, qui peut être dérivé de la graisse des porcs et des vaches.

 

 

 

 

 

Ingrédient cosmétique n° 1 - Glycérine

Source possible : Graisse de porcs et de vaches

La glycérine contenue dans : dentifrice, shampoing, hydratants, lotions, savon, rince-bouche et chewing-gum a des propriétés lubrifiantes et est aussi un ingrédient dans les liquides de frein automobile et de transmission. Pour produire de la glycérine les corps de porcs morts et de vaches sont transportés aux usines d'équarrissage, où ils sont placés dans des pots énormes, avec les parties d'autres animaux comme chats, chiens, cerfs et ratons laveurs. La viande rejetée des supermarchés aussi. Ce mélange de mort est bouilli sous une pression intense pour en extraire la graisse, et la substance visqueuse produite peut même être mise dans le rouge à lèvres et le maquillage. Ainsi, des consommateurs peu méfiants finissent avec de la graisse d'animaux morts sur leurs visages. Les animaux tués pour leur viande ont souvent d'autres parties de leur corps utilisées pour faire des cosmétiques et des médicaments. Par exemple, le sang, l'utérus et les poumons des animaux abattus peuvent être achetés par l'industrie pharmaceutique pour les médicaments.

 

Ingrédient Cosmétique n°2 - la Kératine

Source: Cornes, sabots, plumes, poils d'animaux abattus

La kératine est le principal élément des cheveux donc beaucoup de sociétés ajoutent cette protéine à leur produits pour les cheveux, mais l'horrible vérité de la kératine, c'est que c'est extrait de cornes en poudre, de sabots, de plumes et de poils d'animaux abattus en utilisant de l'eau, de la chaleur et de l'acide. Les sociétés de médicaments et de cosmétiques n'ont pas d'excuse pour leur usage barbare de parties d'animaux alors qu'il y a des sources végétales et synthétiques qui peuvent aisément remplacer. Maintenant, avant de passer à d'autres sous-produits utilisés dans les cosmétiques, nous allons découvrir ce qui arrive aux vaches avant qu'elles ne soient brutalement abattues et transformées. D'abord, pour produire une descendance, une vache femelle est montée sur une grille et inséminée de force avec une seringue de métal. Après avoir donné naissance à un veau, le bébé est arraché de sa mère alors qu'ils crient tous deux l'un pour l'autre. Le veau passe alors le reste de sa courte vie misérable à l'étroit dans un hangar avec des centaines d'autres bébés orphelins, qui sont forcés de rester debout dans leurs propres excréments. Pendant ce temps les animaux sont marqués pour identification avec des barres brûlantes, qui infligent des brûlures au troisième degré. En dehors de cette torture les petits sont également écornés et castrés sans bénéficier d'anesthésiques ou d'analgésiques. Ces procédures cruelles sont réalisées par des travailleurs mal formés, non qualifiés sans aucune connaissance vétérinaire ni préoccupation pour les animaux. Dans l'environnement sale, sordide, des hangars, les infections sont fréquentes. Les vaches jeunes sont nourries de maïs mélangé avec un enduit, qui peut inclure des parties d'animaux mises au rebut, comme d'autres vaches. Quand ils atteignent un certain poids les bovins sont parqués en utilisant des matraques électriques et séparés du reste du troupeau, provoquant une grande peur et un grand traumatisme. Les animaux sont ensuite forcés vers le haut des rampes vers des camions étroits sans espace pour bouger ni accès à la nourriture ou l'eau. Le voyage qui suit à travers le pays ou vers d'autres pays est long, et en raison du balancement des camions, les vaches peuvent chuter et se blesser ou autre, mais sans soins vétérinaires elles n'ont qu'à supporter la douleur ainsi que les conditions météorologiques extrêmes. Beaucoup de vaches sont trop faibles pour survivre à un voyage si ardu et risquent de mourir ou de s'écrouler avant d'atteindre l'abattoir. Ceux qui sont tombés ou blessés sont traînés du camion avec un tracteur et une chaîne. Comme les malades, les animaux terrifiés sont parqués dans l'abattoir, ils peuvent entendre les cris d'autres vaches tuées et sont ainsi remplis de terreur et de panique. Les vaches sont ensuite amenées dans une soi-disant "salle d'étourdissement" où on leur tire une balle dans la tête pour les rendre inconscientes. Mais ce processus peut-être répété si besoin à plusieurs reprises car il est souvent inefficace. Ensuite une chaîne en métal est liée aux pattes-arrières, et elles sont hissées la tête en bas sur une bande transporteuse, où leurs gorges sont fendues de façon écœurante pour qu'elles saignent. Pendant cette phase, une vache peut reprendre conscience à cause de la douleur et, par inadvertance s'étrangler avec son sang. Après ce processus meurtrier, les parties du corps sont envoyées à une usine d'équarrissage.

 

Ingrédient Cosmétique n°3 - Acide stéarique

Source possible : Graisse de vaches, de cochons

Regardons maintenant d'autres produits et les ingrédients à base animale utilisés dans leur fabrication. Comme avec la glycérine, l'acide stéarique et ses dérivés tels que les stéaramides et stéarates peuvent être fabriqués à partir de la graisse de vaches, de cochons et d'autres animaux, même de chiens euthanasiés. L'acide stéarique est souvent trouvé dans les déodorants, nettoyants pour le visage, crèmes, shampoings, soins pour cheveux, aliments et médicaments. Il y a une grande variété de plantes et de sources de synthèse de l'acide stéarique, il n'y a donc aucune excuse de nos jours pour continuer la sauvage tradition de torturer et de maltraiter les animaux et ensuite de les tuer pour obtenir cette substance.

 

Ingrédient cosmétique n°4 collagène, élastine

Source possibles : tissus animaux et tendons

D'autres ingrédients d'origine animale sont trouvés dans les produits de beauté sont le collagène et l'élastine, qui sont censés affermir et adoucir la peau. Toutefois, aucune preuve n'existe pour montrer qu'ils sont bénéfiques. Au contraire, ils peuvent être préjudiciables car ils forment une couche grasse, imperméable qui empêche les toxines de sortir et les nutriments d'entrer dans la peau. Le collagène et l'élastine proviennent des tissus conjonctifs et des tendons d'animaux. Il y a beaucoup d'alternatives sans cruauté comme l'huile d'amande pour le collagène et des substances synthétiques pour l'élastine.

 

Ingrédient cosmétique n°5 - Gélatine

Source : la peau, des tendons, les ligaments, les os des animaux

La gélatine, qui est dérivée de collagène, est un autre ingrédient effroyable qu'on retrouve dans des produits de beauté tels que les masques faciaux, ainsi que dans de nombreux produits de dessert et les bonbons comme les guimauves. La gélatine est également contenue dans les suppléments et les gélules des médicaments et dans les revêtements photographiques. La production de gélatine est horrible - la peau, les tendons, les ligaments et les os d'animaux abattus sont trempés dans l'acide et plus tard bouillis dans l'eau. Compte tenu de l'hécatombe impliquée pour créer la gélatine, qui aurait envie d'utiliser ces produits ?

 

Ingrédient cosmétique n° 6 Ambre gris

Source : Cachalots

Avez-vous utilisé du parfum ou de l'eau de Cologne ? Eh bien, vous serez choqué d'apprendre les répugnant sous-produits utilisés pour vous donner une supposée agréable odeur. Un ingrédient commun dans les parfums haut de gamme est l'ambre gris, qui est la bile produite dans les intestins des doux cachalots. L'ambre gris est utilisé comme fixateur dans les parfums en raison de sa lenteur d'évaporation. Les fabricants de parfum affirment que la plupart de l'ambre gris est obtenu de vomis de baleine ramassé par les pêcheurs, mais cela ne représente que 4% de l'ambre utilisé dans le monde entier. Les 96% restant sont achetés à l'industrie baleinière. Le fait que lorsque vous utilisez du parfum, vous appliquez du vomis de baleines est dégoûtant, mais ce qui est encore plus troublant est de chasser et de tuer des baleines. Les baleiniers chassent les baleines puis tentent de leur tirer dessus avec des harpons avec des grenades qui explosent une fois qu'ils sont intégrés dans le corps des pauvres animaux. Ce processus entraîne une hémorragie et des traumatismes massifs, tuant rarement immédiatement en raison du système vasculaire complexe des animaux et de leur taille énorme. Ainsi, les baleiniers recourent à d'autres méthodes d'abattage, comme de les tirer avec des fusils. Dans cette approche jusqu'à 200 paquets de munitions peuvent être utilisés pour finalement tuer la baleine. Les balles en combustion coupent violemment la chair de l'animal causant une douleur brûlante, de graves hémorragies internes et d'énormes dommages aux organes.

 

Ingrédient cosmétique n°7 - Castor ou Castoréum

Source : Castors

Les parfum peuvent aussi contenir de ricin ou castoréum, une substance crémeuse sécrétée par les castors et utilisée comme fixateur. Les castors sont chassés et tués pour leurs glandes anales et leurs glandes de ricin, qui sont coupées, séchées, broyées puis dissous dans l'alcool pour extraire le ricin. Heureusement le ricin n'est pas présent dans l'huile de ricin, dans les aliments et les médicaments et provient de la fève de ricin.

 

Ingrédient cosmétique n°8 - Musc

Source: cerf porte-musc, civette

Une autre substance connue comme le musc est souvent utilisée comme base et fixatif dans les parfums. Le musc a longtemps été obtenu par l'abattage du cerf porte-musc, mais est maintenant aussi extraite d'autres animaux tels que les civettes. Dans certains pays comme l’Éthiopie, les chats sont gardés dans des cages et régulièrement "traits" pour leur musc, qui est vendus à des maisons de parfums à travers le monde. Le processus pour obtenir le musc est extrêmement douloureux pour les chats impliqués et prend plusieurs minutes avec les organes génitaux raclés, provoquant des blessures horribles, sanglantes. Ces substances ne sont qu'une petite fraction des produits à base animale utilisés dans les cosmétiques et d'autres articles de soins corporels ainsi qu'aliments et médicament. Alors, que pouvons-nous faire pour arrêter la terrible torture et le meurtre de nos cohabitants animaux pour obtenir ces extraits ? Tout d'abord, nous pouvons immédiatement cesser l'achat de produits qui sont d'origine animale ou testés sur les animaux. Ensuite, on peut faire connaître aux entreprises qui font ces produits qu'on est opposé à l'exploitation, et leur demander d'utiliser des alternatives à base de végétaux ou synthétiques. Enfin, nous pouvons informer nos amis et notre famille des ingrédients dans ces produits de sorte qu'ils puissent aussi utiliser des substituts respectueux des animaux.

 

Aimables téléspectateurs, Merci d'avoir suivi l'édition de cette semaine de Arrêtez la cruauté envers les animaux. Puissent tous les animaux être à jamais bénis par le Ciel.

Partager cet article

Repost 0
Published by love bill - dans nos amis les animaux
commenter cet article

commentaires

coleen 14/01/2015 12:58


Ça fait quelques années que je n’achète plus de cosmétiques qui sont fabriqués en torturant de pauvres animaux, mais je pense qu’on devrait aussi se faire soutenir les médias pour
stopper cette pratique.