Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sample booklet

Articles Récents

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 06:40

 

 

Voici le texte d'une émission passé sur Supreme Master Television :

 

Les images dans le programme suivant sont très sensibles et peuvent être aussi perturbantes pour les téléspectateurs qu'elles l’ont été pour nous. Cependant, nous devons montrer la vérité de la cruauté envers les animaux, priant pour que vous contribuiez ainsi à l'arrêter.

 

http://mundarina.typepad.com/sauvagine/images/2008/01/30/derniers_canards_de_la_saison

 

Dans l'édition de cette semaine de Arrêtez la cruauté envers les animaux, nous allons voir le meurtre barbare de notre merveilleux et noble ami à plumes, le canard. Les canards sont très intelligents, ont une vie sociale affective riche et communique par des vocalisations appelées cancans. Les canards se reconnaissent par leurs cancans distinctifs, et les variations dans le ton d'un cancan communiquent différents états émotionnels. Un canard femelle s'assoit sur ses œufs pour 28 jours jusqu'à ce qu'ils éclosent. Les nouveau-nés peuvent nager quelques heures après la naissance et voyager des distances considérables pour trouver de l'eau. Les canards forment aussi des liens proches avec les autres canards et avec les animaux d'autres espèces. Dans un cas, un canard mâle en Suède est devenu le père nourricier de cinq poussins, après être tombé amoureux de sa mère poule. De plus les canards montrent altruisme et coopération, volant souvent en groupes pour se protéger et s'aider mutuellement lors de longs trajets. Dans un cas Dr Arthur Peterson de Floride aux États-Unis a découvert un canard mâle aidant sa partenaire aveugle en lui donnant des repères vocaux pour l'aider à trouver son chemin, agissant comme un «canard-œil». Cependant, malgré leur nature de compassion, des dizaines de millions de canards sont abattus de sang froid par des soi-disant "chasseurs sportifs" chaque année. Aux États-Unis seuls, le groupe de protection des animaux In Defense of Animals estime que 14 millions de canards sont tués par les tireurs chaque année. En plus d'être décimées par des chasseurs, les populations de canards font face à une énorme pression de leurs habitats sensiblement réduits en taille en raison du changement climatique, de l'aménagement du territoire, et de la sécheresse.

 

Certains oiseaux peuvent voler 12 000 km sans s'arrêter. C'est incroyable, ils peuvent naviguer, ils peuvent voler jours et nuits si vous avez affaire à des espèces intelligentes. Toutes les différentes espèces ont leur propre sorte d'intelligence pour répondre à leur environnement et c'est étonnant ce que les oiseaux peuvent faire, mais bien sûr quand ils viennent ici, à Victoria, il y a de bonnes chances qu'ils se fassent tirer dessus légalement ou illégalement par les tireurs de canard.

Laurie Levy est la directrice de campagne de la Coalition contre la Chasse au Canard, un groupe à but non lucratif en Australie qui pendant plus de 25 ans s'est efforcé de tout cœur de protéger ces beaux êtres sensibles.

 

Nous avons commencé la campagne en 1986 pour mettre un terme à l'injustice terrible de ces gars qui vont avec des fusils semi- automatiques et qui enlèvent ces beaux oiseaux natifs d'Australie. Et pendant ces journées, Victoria a été la capitale de l'Australie pour la chasse au canard ; il y avait quelque chose comme 95 à 100000 tireurs de canard dans cet état seul et je crois que la seule façon d'avoir un impact était d'obtenir beaucoup de couverture médiatique. Et ces 20 dernières années le nombre de tireurs de canard à Victoria a baissé de 95 à 100000 à 20 000 et c'est à cause de l'opinion publique et aussi en ce moment de trois autres états de l'Australie, l'Australie de l'Ouest, la Nouvelle Galles du Sud et le Queensland qui ont déjà interdit le tir de loisir des oiseaux aquatiques indigènes. Un sondage de Morgan Research réalisé en Octobre 2007 a montré que 87% des Victoriens veulent que le tir de loisir des oiseaux natifs soit interdit.

 

Le tir de canard est une pratique brutale avec pour seul objectif de tuer, mutiler, blesser et capturer autant de canards que possible. La plupart des chasseurs utilisent un fusil pour tuer les oiseaux, et certains utilisent des armes semi-automatiques si c'est permis par la loi. Un fusil pulvérise des centaines de balles brûlantes et perçantes à un moment et augmente les chances de blesser ou tuer un canard ou tout autres oiseaux dans le voisinage. Généralement, quand un troupeau de canards s'envole, un chasseur va déclencher de multiples tirs sur le groupe, avec des centaines de balles tirées sur les corps fragiles des oiseaux et les blessant ou les tuant gravement.

Ces oiseaux souffrent d'horribles blessures. Si vous pouvez imaginer être tiré au fusil de chasse, les tireurs de canard leur tirent environ 200 balles et toutes, de deux ou trois balles jusqu'à 200 peuvent toucher un oiseau. Maintenant, si deux ou trois balles touchent, les balles peuvent atterrir à côté d'un nerf, ou d'un os, briser un os et les oiseaux souffrent de blessures choquantes. Ils se font tirer dessus dans l'œil, vous les voyez le bec arraché. Ils reçoivent une balle dans le corps, ils ont les pattes arrachées, c'est vraiment une activité barbare.

 

Selon la taille de la balle, un canard va généralement mourir quand trois à huit balles vont directement le ou la toucher ; Cependant, beaucoup d'autres oiseaux pris dans le rayon de tir d'un fusil de chasse peuvent aussi être touchés par les pastilles mortelles, provoquant des blessures très douloureuses et souvent invalidantes. Les oiseaux mutilés peuvent être en mesure de continuer à voler dans une terrible agonie mais finiront par mourir de leurs blessures dans une mort lente et douloureuse. Pour chaque centaine de canards tirés, 150 sont blessés et rencontrent cet horrible destin. Pourtant, d'autres canards mutilés, incapables de voler, tombent sur le sol et souffrent encore davantage de l'impact. Les chasseurs vont alors à la recherche des animaux abattus et une fois qu'ils sont trouvés, tirent vicieusement sur les impuissants oiseaux à nouveau ou tordent et brisent sauvagement leur cou. Environ 66% des canards abattus ne sont pas morts et ceux qui ne sont pas trouvés font face à une mort lente, d'hémorragie, de famine, de traumatismes, de maladie et de l'exposition aux éléments. Selon les recherches faites en Amérique du Nord, 20 à 40% des canards et des oies touchés par les plombs de chasse, peu importe s'ils meurent immédiatement ou sont blessés, ne sont jamais récupérés par les tireurs. En raison de la nature aveugle des coups de fusil et de l'insensibilité totale des chasseurs, beaucoup d'oiseaux non-visés et protégés sont tués par inadvertance dans la chasse aux oiseaux. Par ailleurs, des milliers de balles de fusil, qui sont parfois faites de plomb hautement toxiques, s'étalent dans la nature sauvage et sont ingérées par accident par la faune sans méfiance, qui meurt d'intoxication au plomb après des semaines de souffrances.

L'Australie de l'Ouest a interdit le tir de loisir des oiseaux natifs en 1990 ; suivie en 1995 par la Nouvelle-Galles du Sud, et le Queensland qui a ensuite suivi 10 ans plus tard en 2005 et ils l'ont fait principalement en raison des la choquante cruauté impliquée dans la tuerie des oiseaux natifs. Les tireurs utilisent des fusils de chasse, qui sont des armes de dispersion et ils ont une portée d'environ 50 mètres. Ils tirent les oiseaux qui sont hors de leur portée et les blessent et au moins 25% des oiseaux qui sont tirés sont blessés et ces oiseaux vont s'envoler et mourir d'une mort lente.

La Coalition contre la Chasse au Canard protège activement les oiseaux des tireurs et traite ces canards et d'autres oiseaux aquatiques blessés par balles.

Notre équipe de secours de cette année sera composée d'environ 200 membres du public qui sortiront dans les zones humides. Notre rôle est d'éloigner les oiseaux loin des tireurs avant l'heure de l'ouverture et d'amener tous les oiseaux blessés.

Nous avons des cliniques vétérinaires mobiles dans les zones humides et également pour amener toutes les espèces protégées illégalement abattues, ou menacées qui sont tirées. Mais au début, dans les années 1980 et les années 1990, nous allions au lac Bolac dans le centre de Victoria et cette zone humide fait environ 15 km sur environ 8 km pendant ces journées et il y avait 10 à 15000 tireurs de canard sur une zone humide. Et c'était effrayant là-bas, les oiseaux tombaient du ciel, vous aviez des tireurs de canards durant ces jours, utilisant des armes semi-automatiques donc c'était assez effrayant mais on faisait ressortir 300 ou 400 oiseaux blessés qui étaient traités dans nos cliniques vétérinaires mobiles pendant ce week-end seul.

Qu'est-ce qui conduit les chasseurs de canards à tuer d'autres oiseaux ? Nous avons demandé à M. Levy son point de vue.

Les tireurs de canard sont semblables à des pyromanes. Les pyromanes ne peuvent s'empêcher de déclencher des incendies, même s'ils savent probablement que ces feux vont éventuellement tuer des gens, qu'ils vont peut-être tuer la faune et bien sûr détruire la végétation et l'environnement. Les tireurs de canard ne peuvent de même pas s'en empêcher, c'est pourquoi ils ont illégalement occupé la rivière Latrobe l'année dernière, ils voulaient tirer les oiseaux et ils étaient prêts à faire n'importe quoi pour avoir ces oiseaux sur leur propriété pour les tirer. Ainsi les oiseaux indigènes ont toujours eu un moment vraiment difficile et je ne blâme pas forcément les tireurs, parce qu'ils ne peuvent pas s'aider eux-mêmes. Mais je blâme les politiciens qui permettent que cela se produise et les politiciens, qui avec un coup de crayon pourraient mettre un terme à la brutalité et cette souffrance de façon permanente comme trois autres États en Australie l'ont déjà fait.

Que devrions-nous faire si on découvre un canard ou d'autres oiseaux aquatiques qui ont été tirés ? Que pouvons-nous faire pour les empêcher d'être ciblés par les tireurs en premier lieu ? M. Levy a les conseils suivants :

Emmenez l'oiseau chez un vétérinaire, ou appelez le département de la faune dans quelque pays que l'oiseau soit en cause parce que le nombre d'oiseaux aquatiques dans le monde entier est en baisse, principalement en raison du changement climatique et ça va être beaucoup plus difficile dans l'avenir. Donc ce que les gens pourraient faire, c'est ce que nous avons fait, emmener les gens dans les zones humides si la chasse au canard est autorisée, avec des vêtements de couleurs vives pour empêcher que les oiseaux soient abattus, et avoir des cliniques vétérinaires mobiles dans les zones humides pour les oiseaux blessés.

 

Si on se rassemble contre ces atrocités, on peut les faire arrêter. On peut faire savoir aux autres la cruauté perpétrée par les chasseurs d'oiseaux et écrire aux dirigeants communautaires et fonctionnaires pour plaider en faveur d'une interdiction immédiate de cette odieuse activité. En sensibilisant et en exprimant notre dégoût de telles pratiques, on peut en définitive, supprimer toutes formes de cruauté animale. Laurie Levy, nous apprécions vraiment ce que la Coalition contre la Chasse au Canard fait dans l'État de Victoria pour sauvegarder les canards et d'autres oiseaux aquatiques des tireurs. Que votre but ultime d'une interdiction de chasse dans le Victoria soit bientôt réalisée, avec pour résultat des centaines de milliers de vies précieuses de canards sauvées chaque année.

 

Pour plus d'informations sur la Coalition contre la Chasse au Canard, s'il vous plaît visitez www.Duck.org.au ou prenez contact avec la Coalition sur www.Facebook.com.

Merci de votre présence aujourd'hui dans Arrêtez la cruauté envers les animaux. Que l'humanité apprenne à aimer tous les êtres et vive en paix et en harmonie.

 

 

Voir aussi  :

Les candidats, la chasse et la corrida !

Pour en finir avec la chasse

Les chasseurs


Partager cet article

Repost 0
Published by love bill - dans nos amis les animaux
commenter cet article

commentaires