Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sample booklet

Articles Récents

4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 06:44

Voici quelques éléments sur l'alimentation selon Oraya (dans le livre La montée de Telos)

 

meditation.jpg

 

« Elle confirme aussi que pour purifier la dimension physique, l'alimentation est la voie la plus naturelle et à la fois où les résistances à la pureté sont les plus subtiles et les plus redoutables. Oraya se prononce certainement pour beaucoup de façon radicale par une alimentation restreinte et vivante préconisée, crue et végétalienne. Pour elle, non consciemment, nous empêchons par le biais de la nourriture de ressentir la présence du divin en soi.

Elle assure que c'est bien par la cuisson des aliments ingérés que nous nous dévitalisons, car ces aliments perdent alors leur fonction qui est d'apporter de l'énergie.

Moins nous nous encombrons de la nourriture physique et mieux nous nous portons, comme le montre si bien l'expérience du jeûne. »

p49

 

« L'alimentation cuite n'est pas pour Oraya quelque chose de naturel et n'invite pas l'être à évoluer, car il reste au niveau du sens et des désirs. Cette vision est bien connue de certains initiés »

p118

 

« le corps physique peut à un moment donné ne plus avoir besoin de nourriture physique .. »

p195

 

 

Voir aussi :

Le Mont Shasta en Californie du Nord et les Lémuriens

Aurelia Louise et le peuple de Telos


Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 06:22

 

Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 06:36

http://img.zigonet.com/m%e9duse/une-meduse-serait-le-seul-animal-immortel-credit-photo-peter-schuchert_19978_w300.jpg


D’après plusieurs recherches scientifiques, la méduse nutricula de Turritopsis serait le seul animal pouvant être immortel. En effet, cette méduse serait capable de remonter le temps, passant d’une phase de vie avancée à une phase de vie plus jeune.

Les nutricula de Turritopsis sont une espèce de méduses bien spécifique. En effet, ils pourraient être les seuls animaux dans le monde à avoir découvert le secret d’une jeunesse et d’une vie éternelle, une véritable avancée dans le monde scientifique. Cette méduse serait ainsi capable  de se rajeunir, une fois une certaine phase de vie dépassée, ne donnant ainsi aucune limite à leur durée de vie. Les scientifiques expliquent ainsi que la méduse hydrozoaire est le seul et unique animal dans le monde à pouvoir inverser son vieillissement pour revenir dans le temps et régénérer sa structure entière afin de revenir à l’état de polype, c'est-à-dire lors de sa première phase de vie.

Ce processus s’expliquerait notamment par le phénomène de trans-différentiation, ce qui signifie qu’un type de cellule se transforme en un autre type de cellule. Seuls quelques animaux dans le monde peuvent provoquer une trans-différentiation, mais celle-ci est toujours limitée, comme la salamandre par exemple, qui peut refaire "pousser" sa queue lorsqu’elle la perd. La méduse nutricula de Turritopsis a la particularité de régénérer l’ensemble de son corps, et cela de façon infinie. Plusieurs chercheurs et équipes scientifiques étudient attentivement cette espèce afin de déterminer de quelle façon il est possible de reproduire ce processus de vieillissement/rajeunissement.


source : zigonet.com

Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 06:45
Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 06:55
Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 06:18


Jens Holm a aussi co-écrit un rapport très complet et très instructif sur le lien entre le climat et la viande.
Ce rapport nommé a été traduit en français : meatclimate
Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 06:52


source : trouvé sur vegeweb
Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 06:49
Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 06:27

quelques photos de ce nouveau fast food







Restaurant Loving Hut de Paris
92 boul. Beaumarchais
75011 PARIS

Tel: 01 48 06 43 84
http://www.lovinghut.fr/

Voir aussi l'excellent article de VG-Zone.net :Loving Hut
Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 06:58

L’homme qui parle avec les plantes


« Quand je suis allé concourir avec 153 ingénieurs de l’administration agricole à Mexico, je les ai battu de 2.000% avec les choux. 110 tonnes à l’hectare : la vérification a été faite par leurs soins, ils n’ont même pas atteint 6 tonnes ! »


Le miracle, c’est Don José Carmen Garcia Martinez qui, avec son amour pour les plantes, les paroles qu’il leur adresse et d’anciennes recettes aztèques, a réussi à cultiver des légumes géants. Il a produit ainsi des choux de 45 kg, des pieds de maïs de 5 m. de haut, des feuilles de blette de 1,5 m. de long, 7 à 8 courges par pied (1 à 2 habituellement), 110 tonnes d’oignons par hectare (16 tonnes normalement). Un journaliste péruvien, Yvo Perez Barreto, est allé trouver Don Carmen chez lui et a raconté tout ce qu’il y a vu. Mais ce n’est pas le seul témoin : l’Université d’agronomie de Chapingo (Mexique), sous l’autorité du Pr Nicolas Cerda, spécialiste des sols, a comparé les résultats de Don Carmen avec ceux obtenus par les méthodes de l’Université sur des terrains contigus. Des ingénieurs du Ministère de l’agriculture mexicain sont venus analyser l’eau, les légumes, les semences et surtout le terrain volcanique de l’agriculteur. Rien de particulier n’a été décelé. Parmi les savoir-faire de Don Carmen, on note : cultiver sans pesticides et multiplier jusqu’à dix fois la production agricole ; utiliser 700 g de fertilisant par hectare, au lieu des 500 kg habituels dans l’agriculture intensive ; cultiver sur terres salées ; créer de nouvelles plantes résistant aux maladies, non transgéniques… au début, sur sa terre presque stérile, il s’asseyait à côté des plantes et leur demandait de l’aider. Don José Carmen est persuadé que c’est grâce à la communication qu’il a établie mentalement avec les plantes qu’il a obtenu ces résultats miraculeux. Pour lui, le secret c’est l’amour qui lui donne cette main verte. Son livre (1) donne des tas de recettes, de trucs, qui pourraient révolutionner la planète, tout en changeant la mentalité humaine : l’amour à la place du profit immédiat.

(1) Les Éditions Clair de Terre, Presses du Châtelet, 1998 (isbn:9782911217159).


Repost 0
Published by love bill - dans âge d'or
commenter cet article